En décembre, lorsque j'ai vu ce petit coupon jeans tout fin chez Toto, j'y ai vu une chardon. A priori ce n'est pas vraiment fait pour ma morphologie, et puis je n'avais pas ce patron mais quand on a une idée en tête... Bref, j'ai demandé au père Noel, plutot qu'un foulard ou une orchidée impersonnelle, une razzia chez Dame Eleonore, dont Chardon!

IMGP6100

Il a fallu envoyer les enfants en sortie avec le papa afin de pouvoir décalquer, découper, faire les plis... Je m'etais tout bien appliquée en lavant, repassant le tissus avant, marquant les plis avec precision, les batissant, les surpiquant... (ce qui est rare mais la lecon de ma robe devenue pull m'a servi!). Au moment de l'essayer avant de fixer la fermeture eclair, aie, aie, aie... Certes, le foie gras, la buche, ce n'est pas la periode où on a le ventre le plus plat! mais il manquait 10cm (allez 8 si on rentre le ventre et qu'on reste debout sans respirer...). Je l'ai mise un peu de côté, histoire de faire redescendred la pression. J'ai cousu un chataigne dans la même taille (T42) et lui il était un peu lache à la taille donc je me suis dis que j'avais du mal comprendre un truc. Une semaine plus tard, j'ai pris mon courage et mon découd-vite a deux mains pour tout defaire les beaux plis bien repassés et les reduire d'une largeur de pied de piche par rapport à la couture soit d'environ 1.5cm chacun. J'ai tout resurpiqué, re-repassé... J'ai aussi reduit la longueur de 10cm parce que je ne suis pas tres grande. Et tadam !!!!!

J'avoue, sur le coup, j'ai été hésitante sur le volume qui amplifie mon arrière train déjà bien rempli mais deux minutes plus tard, on est tellement à l'aise dedans, tellement soi-même que ben je ne la quitte plus.

IMGP6104

Je voulais en faire un bel article illico sauf que Canalblog deconnait. Du coup, j'ai surfe un peu, flashé sur Plantain et décrété que je n'avais rien a mettre avec cette pauvre chardon et donc qu'il me fallait un plantain! L'Homme n'etait pas là et j'avais tellement hate que j'ai reussi a regler seule les bons paramètres d'impression avec les enfants dans les pattes... Un vieux morceau de jersey d'il y a trois ans (reste d'un Tee Shirt pour Loulou n°1) a été immolé sur l'autel de l'appel couturistique et voilà en un temps record (je triche, j'ai une surjetteuse) un joli ensemble un poil rétro qui m'evoque des vacances à Deauville (l'effet rayures? ça se soigne?).

 

IMGP6102

 

IMGP6106